La tresse : roman / Laetitia Colombani

Livre

Colombani, Laetitia (1976-....). Auteur

Edité par Bernard Grasset. Paris - DL 2017

Les destins croisés de trois femmes, sur trois continents différents. En Inde, Smita est intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper aux traditions et apprendre à lire. Julia est ouvrière à Palerme. Quand son père est victime d'un grave accident, elle découvre que l'atelier familial est ruiné. Enfin, Sarah, avocate canadienne, apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. Premier roman.

Voir la collection «Roman-Grasset»

Autres documents dans la collection «Roman-Grasset»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

A la folie, pas du tout | Colombani, Laetitia (1976-....). Monteur

A la folie, pas du tout

Vidéo | Colombani, Laetitia (1976-....). Monteur | 2002

Angélique, une jeune fille insouciante, partage sa vie entre ses études aux Beaux-Arts et son travail de serveuse dans un bar. Un jour, elle tombe amoureuse de Loïc, un cardiologue dont l'épouse attend un enfant, et tente l'imposs...

La tresse : texte intégral / Laetitia Colombani | Colombani, Laetitia (1976-....)

La tresse : texte intégral / Laetitia Colomba...

Musique audio | Colombani, Laetitia (1976-....) | 2017

Les destins croisés de trois femmes, sur trois continents différents. En Inde, Smita est intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper aux traditions et apprendre à lire. Julia est ouvrière à Palerme. Quand son père a un grave ...

Les victorieuses | Colombani, Laetitia. Auteur

Les victorieuses

Livre numérique | Colombani, Laetitia. Auteur

À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate  : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s’effondre. C’est la dépression, le burn-out.Pour l'aider à reprendre pied, son médecin lui conseille de se tourner...

Les victorieuses : roman / Laetitia Colombani | Colombani, Laetitia (1976-....). Auteur

Les victorieuses : roman / Laetitia Colombani...

Livre | Colombani, Laetitia (1976-....). Auteur | DL 2019

A 40 ans, Solène, qui se consacre entièrement à sa carrière d'avocate, fait un burn-out. Alors qu'elle tente de remonter la pente, son psychiatre l'oriente vers le bénévolat. Elle répond à une petite annone comme volontaire pour u...

La tresse : ou le voyage de Lalita / texte de Laetitia Colombani | Colombani, Laetitia (1976-....). Auteur

La tresse : ou le voyage de Lalita / texte de...

Livre | Colombani, Laetitia (1976-....). Auteur | DL 2018

En Inde, Smita, intouchable, rêve de voir sa fille Lalita apprendre à lire. Album sur la condition féminine et l'éducation des filles. ­

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Portraits de trois femmes vivant sur trois continents différents et qu'à priori rien ne rapproche. 3/5

    « La tresse », portraits de trois femmes vivant sur trois continents différents et qu'à priori rien ne rapproche. La première est une « intouchable » en Inde, la caste des bannis et des proscrits ; elle ne veut pas que sa fille qui a six ans vive dans les mêmes conditions qu'elle. La deuxième est une Sicilienne qui travaille comme jeune ouvrière dans l'atelier de son père et qui se retrouve à la tête de la petite entreprise familiale en difficulté financière. La troisième, une Canadienne qui correspond au profil de la femme occidentale libérée et qui veut dissimuler sa maladie à son patron et à ses collègues de peur de perdre son emploi. Trois femmes attachantes qui vont devoir se battre et lutter contre des discriminations. Laetitia Colombani puise son inspiration dans « l'observation des femmes qui l'entourent, leur courage, leur volonté » et affirme se sentir proche de ses héroïnes. Celles-ci sont animées d'un même courage, vont se battre et refusent que la fatalité dicte leur destin. Le roman puise sa force dans sa construction bien menée et l'habileté du scénario ; la lecture est agréable, et on comprend rapidement qu'il doit y avoir un lien entre ces trois parcours, sans toutefois savoir lequel. La figure métaphorique de la chevelure est originale, les cheveux sont signe de liberté, de vie, de force, de renaissance, de féminité. Il ne s'agit toutefois pas d'un roman féministe mais d'un roman empli d'humanité, peu importe l'âge, le sexe ou la couleur des héros.

    par M. BERTRAND Jean-Daniel Le 21 septembre 2019 à 12:20