Ciconia Ciconia : roman / Carole de Sydrac

Livre

Sydrac, Carole de (1951-....). Auteur

Edité par La Bartavelle - 2000

Voir la collection «Romans et proses»

Autres documents dans la collection «Romans et proses»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Tour-épurator : roman / Carole de Sydrac | Sydrac, Carole de (1951-....). Auteur

Tour-épurator : roman / Carole de Sydrac

Livre | Sydrac, Carole de (1951-....). Auteur | 1997

Coline Eyquert pourra-t-elle assassiner un brave retraité, Roger Purinet, au cours de leur voyage en Méditerranée, sur l'île de Xharma ? Comment, et surtout, pourquoi ? L'opération est problématique, tant techniquement que moralem...

D'arches et d'alliances : roman / Carole de Sydrac | Sydrac, Carole de (1951-....). Auteur

D'arches et d'alliances : roman / Carole de S...

Livre | Sydrac, Carole de (1951-....). Auteur | 2002

Estelle trouve refuge auprès de deux frères, peintres excentriques. Elle se retrouve entraînée dans leurs vies : un faux Vermeer circule sur le marché de l'art, une exposition prend une tournure imprévue. Au milieu de tout cela, u...

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des lecteurs

  • passionnant, émouvant, drôle... 5/5

    Passionnant, émouvant, drôle, ce quatrième roman de Carole de Sydrac n'est pas de ceux qu'on oublie facilement. Muriel se retrouve seule à Paris après vingt ans de vie commune et elle décide de se faire muter en Alsace, région qu'elle ne connaît pas. Or l'Alsace est une région aux racines tourmentées mais solides, alors que Muriel, ex-enfant de la DDASS, souffre précisément d'un manque de racines personnelles. Pour tromper son sentiment d'exclusion, Muriel fréquente le zoo de l'Orangerie à Strasbourg, près du Parlement européen. Elle y rencontre des cigognes apprivoisées bien sûr, mais aussi un lynx dépressif, une éducatrice très catholique, un pasteur marié en plein désarroi, un dentiste juif au passé trop lourd, qui l'entraînera dans un périple sensuel puis tragique. Carole de Sydrac ose ici plonger le lecteur dans le pathétique, mais toujours avec la pudeur du rire. Et son héroïne principale, c'est finalement l'Alsace, traitée sans folklore et avec une belle ironie… En filigrane une réflexion sur la liberté individuelle et sur le poids des religions sur les individus. Kaléidoscope de rencontres, d'impressions, de détails justes, de dialogues très vivants : on retrouve avec grand plaisir le style de Carole de Sydrac, cette capacité à monter, mine de rien, un maillage serré de correspondances, de liens, de rapports entre les situations et les êtres, car chez elle les apparences cachent, révèlent toujours autre chose.

    M. MAZOYER Alain - Le 31 mai 2022 à 08:48