Papa / Régis Jauffret

Livre

Jauffret, Régis (1955-....). Auteur

Edité par Seuil. Paris - 2020

Quand l'auteur aperçoit sur un documentaire d'archives son père être arrêté par la Gestapo en 1943, il décide de remonter à la source de cet enregistrement. Il saisit alors l'occasion d'évoquer à la fois la figure paternelle et son enfance.

Voir la collection «Cadre rouge. Seuil»

Autres documents dans la collection «Cadre rouge»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Une histoire d'amour | Fillières, Hélène (1972-....). Monteur

Une histoire d'amour

Vidéo | Fillières, Hélène (1972-....). Monteur | 2012

Elle l'a rencontré un soir de printemps, elle est devenue sa maîtresse. Il lui a offert un revolver, elle une combinaison en latex. Imprudent, il lui a proposé un million de dollars. Insatiable, elle est venue lui rappeler ses pro...

Tibère et Marjorie : roman / Régis Jauffret | Jauffret, Régis (1955-....). Auteur

Tibère et Marjorie : roman / Régis Jauffret

Livre | Jauffret, Régis (1955-....). Auteur | 2010

Marjorie aime trop Tibère et elle rompt. Ils passent une dernière nuit ensemble. Une dernière dispute, une blessure, et elle se retouve aux urgences. Après une sortie précipitée de l'hôpital s'ensuit une série d'évènements et de r...

Bravo : roman / Régis Jauffret | Jauffret, Régis (1955-....). Auteur

Bravo : roman / Régis Jauffret

Livre | Jauffret, Régis (1955-....). Auteur | 2015

Une quinzaine de textes qui mettent en scène une galerie de personnages hantés par leur fin prochaine. Victimes ou acteurs de leur destin, ils avancent inéluctablement vers la mort.

Microfictions 2018 : roman / Régis Jauffret | Jauffret, Régis (1955-....). Auteur

Microfictions 2018 : roman / Régis Jauffret

Livre | Jauffret, Régis (1955-....). Auteur | 2017

Après un premier recueil de Microfictions, l'auteur propose 500 nouvelles courtes histoires de personnages ordinaires confrontés à des situations touchantes, cruelles voire monstrueuses : un couple qui élève un enfant autiste, un ...

Clémence Picot | Jauffret, Régis (1955-....)

Clémence Picot

Livre | Jauffret, Régis (1955-....) | 1999

Promenade / Régis Jauffret | Jauffret, Régis (1955-....)

Promenade / Régis Jauffret

Livre | Jauffret, Régis (1955-....) | 2001

La narratrice est sans nom, sans histoire. Elle déambule dans le grand désert architectural qu'est une ville. Elle marche, errant sans but. Elle ne travaille plus depuis quelque temps déjà, vit dans un petit appartement, sans comp...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • On a le droit de rêver son père 3/5

    Régis Jauffret propose ici un livre très intime en se tournant vers le passé de son père, après la découverte d'un documentaire sur la police de Vichy, tourné en 1943 et où il retrouve celui-ci menotté entre deux policiers de la Gestapo. N'ayant jamais entendu parler de cet épisode, il mène une enquête à la fois historique et familiale afin de percer le mystère de cet homme qu'il ne connaît pas vraiment. Son père, Alfred Jauffret, employé dans l'entreprise d'un cousin, vit une véritable tragédie en raison d'une surdité devenue totale et d'une bipolarité consécutive à ses traitements qui l'isolent de plus en plus. Par petites touches, l'auteur va plonger dans ses souvenirs afin de redessiner l'homme qui n'a jamais eu un vrai comportement de père. La part de fiction est aussi réduite que possible, toutefois, ayant peu d'informations, l'imaginaire lui permet d'émettre des hypothèses et de faire surgir le passé. « La réalité justifie la fiction » écrit Jauffret ; en effet, sans la fiction ce livre ne pourrait pas exister. Les mots sont quelquefois durs, mais réalistes, parfois atténués par la description de moments de complicité, souvenirs d'enfance, mais le plus souvent inventés. Il essaie de comprendre qui était ce père absent, sans relief et sans passions, qu'il n'admirait pas, et cette alternance de souvenirs et d'imagination lui permet de façonner un père plus proche de celui qu'il aurait aimé avoir. « On a le droit de rêver son père », de découvrir qu'on pourrait l'aimer malgré ses lacunes. L'ensemble du récit forme un portrait original et sans concession d'un homme qui « n'existait pas beaucoup », mais il donne finalement le sentiment que l'auteur a enfin trouvé un père.

    par M BERTRAND Jean-Daniel Le 22 juin 2020 à 22:43
  • Papa / Régis Jauffret 4/5

    Ce livre pourrait s'appeler "cénotaphe pour un père méconnu". En effet, Jauffret abandonne la pure fiction et son ton souvent ironique pour nous donner à lire un ouvrage très personnel sur son enfance. A la suite de la découverte d'un secret de famille qui bouleverse l'image grise qu'il avait de son père, il va chercher dans sa mémoire les moindres détails qui étofferont la vie de ce père. Et quand les souvenirs sont insuffisants, c'est la fiction qui prend la place pour rendre plus lumineuse la vie de son géniteur peu gâté par l 'existence puisque sourd et bipolaire. Bel hommage à la littérature qui permet à l'auteur d'appeler enfin son père "papa".

    par MME MONTANDON Marie-France Le 11 mars 2020 à 11:09