La première pierre / Pierre Jourde

Livre

Jourde, Pierre (1955-....). Auteur

Edité par Gallimard. Paris - 2013

P. Jourde revient sur les événements qui ont eu lieu en 2005 suite à la publication de son livre Pays perdu. Les habitants du village d'Auvergne dont il était question s'étaient livrés à une tentative de lynchage de l'auteur et de sa famille.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

La littérature sans estomac / Pierre Jourde | Jourde, Pierre (1955-....)

La littérature sans estomac / Pierre Jourde

Livre | Jourde, Pierre (1955-....) | 2001

Pays perdu / Pierre Jourde | Jourde, Pierre (1955-....)

Pays perdu / Pierre Jourde

Livre | Jourde, Pierre (1955-....) | 2003

L'auteur revient sur ses propres traces dans quelques villages parmi les plus isolés de l'Auvergne, à la redécouverte d'un pays perdu.

Visages du double : un thème littéraire / Pierre Jourde, Paolo Tortonese | Jourde, Pierre (1955-....)

Visages du double : un thème littéraire / Pie...

Livre | Jourde, Pierre (1955-....) | 2005

Retrace le cheminement d'un thème à partir des mythes les plus anciens, à travers les traditions théâtrales des sosies et des jumeaux, jusqu'à l'ombre et aux Doppelgänger romantiques, aux portraits et aux monstres décadents et, pl...

Festins secrets / Pierre Jourde | Jourde, Pierre (1955-....)

Festins secrets / Pierre Jourde

Livre | Jourde, Pierre (1955-....) | 2005

Dans la petite ville de Logres, un jeune intellectuel débute sa carrière dans un collège infesté par la violence et l'antisémitisme et se laisse entraîner dans un cercle de notables provinciaux qui s'adonnent aux sciences occultes...

L'oeuvre du propriétaire / Pierre Jourde | Jourde, Pierre (1955-....). Auteur

L'oeuvre du propriétaire / Pierre Jourde

Livre | Jourde, Pierre (1955-....). Auteur | 2006

Conçu comme une anthologie de textes composés par un mystérieux personnage surnommé le Propriétaire qui pourrait être, d'après P. Jourde, le plus grand écrivain français du XXe siècle. Né entre Tremblay-les-Gonesse et Bures-sur-Yv...

L'heure et l'ombre : roman / Pierre Jourde | Jourde, Pierre (1955-....)

L'heure et l'ombre : roman / Pierre Jourde

Livre | Jourde, Pierre (1955-....) | 2006

Le narrateur décide de retourner à Saint-Savin, village où, enfant, il passait ses vacances, avec la femme qu'il aime. Pendant le voyage, elle lui raconte un épisode de sa vie, la trouble attirance qu'elle a autrefois éprouvée env...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Une analyse sans complaisance suite au "Pays perdu" 4/5

    En 2003, Pierre Jourde publiait « Pays Perdu », un récit où il parlait d'un petit village du Cantal, dont sa famille est originaire. Jourde souhaitait faire l'éloge de son village et montrer son attachement, pourtant le livre a fortement déplu aux habitants de ce village, car certains s'étaient reconnus sous des termes qu'ils estimaient peu flatteurs, voire humiliants. Aussi, l'année suivante, alors qu'il y retournait, Pierre Jourde et sa famille sont victimes de menaces et d'une violente agression par des habitants qui veulent en découdre car ils s'estiment calomniés par le récit et victimes de trahisons gratuites, alors que certains n'ont même pas lu le livre. S'ensuit, en 2007, un procès retentissant, car très médiatisé, où les agresseurs sont condamnés, mais Pierre Jourde est mis au ban de son village. La Première Pierre, écrit dix ans après la publication du texte qui sema la discorde, revient sur cet épisode de la vie de Pierre Jourde, revenant sur les faits à partir du moment de l'agression jusqu'au procès. L'auteur propose un récit minutieux de l'escalade de violence au village, ainsi qu'une réflexion sur les éléments qui l'ont poussé à écrire « Pays perdu », qui était à l'origine « globalement, un éloge du pays » mais qui a en fait eu le tort de « raviver les souffrances ». Les années ont passé, mais au village, rien ne sera plus comme avant. Pierre Joudre analyse sans complaisance les causes de la violence ; il a été coupable de maladresses, qui ont transformé de vieux amis en adversaires résolus à le blesser lui et sa famille alors qu'il se réclamait des leurs. « Tu n'es même pas un inconnu, tu es un fantôme, une non-présence. » S'en est suivi un débat sur la liberté de l'écrivain et le pouvoir de la littérature. Peut-on parler absolument de tout et se dégager des conséquences de ses écrits (ou de ses dessins, ou caricatures…) ?

    par M BERTRAND Jean-Daniel Le 05 janvier 2021 à 13:27