Au revoir là-haut : roman / Pierre Lemaitre

Livre

Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur

Edité par A. Michel. Paris - impr. 2013

Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent que le pays ne veut plus d'eux. La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Condamnés à l'exclusion, et refusant de céder à l'amertume, ils imaginent ensemble une arnaque gigantesque qui va mettre le pays tout entier en effervescence...

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Gradation de la force développée par le membre supérieur dans un geste de frappe / Pierre Lemaitre | Lemaitre, Pierre

Gradation de la force développée par le membr...

Article | SYRACUSE | Lemaitre, Pierre

Alex : roman / Pierre Lemaitre | Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur

Alex : roman / Pierre Lemaitre

Livre | Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur | impr. 2011

Le commandant Verhoeven enquête sur l'enlèvement et la séquestration d'Alex, 35 ans, et sur la découverte, après l'évasion de la jeune femme, du corps de son tortionnaire, suicidé.

Alex | Lemaitre, Pierre (1951-....)

Alex

Musique audio | Lemaitre, Pierre (1951-....) | 2011

Le commandant Verhoeven enquête sur l'enlèvement et la séquestration d'Alex, 35 ans, et sur la découverte, après l'évasion de la jeune femme, du corps de son tortionnaire, suicidé.un entretien avec l'auteur.

Robe de marié / Pierre Lemaitre | Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur

Robe de marié / Pierre Lemaitre

Livre | Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur | impr. 2009

Sophie pense devenir folle : elle perd tout, intervertit tout, fait des vols dont elle n'a aucun souvenir. Elle rêve qu'elle tue sa belle-mère, qui est retrouvée morte le lendemain. Son mari, en fauteuil roulant, se tue. Elle est ...

Au revoir là-haut / Pierre Lemaitre | Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur

Au revoir là-haut / Pierre Lemaitre

Livre | Lemaitre, Pierre (1951-....). Auteur | impr. 2013

Rescapés de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent que le pays ne veut plus d'eux. La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Condamnés à l'exclusion et refusant de céder à l'amertume, ils imaginent ensemble u...

Au revoir là-haut | Lemaitre, Pierre (1951-....)

Au revoir là-haut

Musique audio | Lemaitre, Pierre (1951-....) | 2014

Rescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent que le pays ne veut plus d'eux. La France glorifie ses morts et oublie les survivants. Condamnés à l'exclusion, et refusant de céder à l'amertume, ils imaginent ...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un très beau prix Goncourt 5/5

    « Ceux qui pensaient que cette guerre finirait bientôt étaient tous morts depuis longtemps. De la guerre, justement.» D'emblée, dès l'incipit, le ton est donné. Avec " Au revoir là-haut " Pierre Lemaitre nous offre un superbe roman rempli d'humanité et dans lequel on retrouve la souffrance et l'horreur mais aussi une certaine dignité malgré le chaos indescriptible. On a du mal à se défaire de cette histoire passionnante et brutale sur fond de grande guerre. L'intrigue à tiroirs, dans une période délicate, nous entraine dans des méandres imprévisibles et est si captivante qu'on ne cesse de lire afin de savoir ce qui va se passer. En anglais, on appelle cela un « page-turner », un roman si bien ficelé qu'on n'arrive pas à le lâcher. Les évènements se succèdent, surprenants et vraisemblables. Les pages défilent et ne se comptent pas. Le talent de l'auteur s'exprime à chaque page par le rythme donné à l'histoire qu'il raconte. Pierre Lemaitre entremêle Histoire et histoire pour composer un livre historique, sociologique, psychologique mené comme un roman policier avec l'action et les rebondissements multiples distillés au fil d'une intrigue totalement maitrisée. « Au revoir là-haut » aborde de nombreux thèmes mais celui qui revient constamment est celui de l'injustice et de l'ingratitude du pays au retour des soldats de la Grande guerre. Des jeunes gens ont gagné la guerre mais revenus à la vie civile ne reçoivent aucune reconnaissance et sont même rejetés. Cet après-guerre traduit un vrai paradoxe, la France est plus reconnaissante envers ses morts qu'envers ses vivants même blessés et détruits par cette guerre ignoble. Cette France a beaucoup de mal à trouver une place pour ceux qui ont gagné la guerre, qui en sont revenus et qui deviennent encombrants. L'histoire commence dans les tranchées, dans les jours qui précèdent l'armistice de novembre 1918 et s'ouvre sur une scène de bataille de cinquante pages qui sont particulièrement saisissantes. Dans les premières pages, Pierre Lemaitre veut faire comprendre ce qu'est la guerre pour pouvoir ensuite accompagner le lecteur dans une trajectoire difficile. Par un premier chapitre très fort, il implique d'emblée le lecteur dans le roman ; il est lui-même dans le trou d'obus avec Albert et doit sortir avec lui. Il laisse ensuite le lecteur respirer en ralentissant l'action pour repartir de plus belle avec des rebondissements, des faits nouveaux. De la guerre, il en est en fait peu question dans le roman. La vraie tragédie n'a pas été seulement dans les tranchées de 1914-18 mais s'est poursuivie dans la France de l'après guerre. Comment vivre après avoir subi l'impossible et accepter ensuite d'être dépouillé de tout et récompensé par rien ? Très rapidement le récit soulève une grande émotion et on ne peut qu'éprouver de la compassion pour les deux héros qui deviennent attachants et qui nous amènent à penser à la dramatique destinée des jeunes hommes de cette époque qui voulaient vivre ou simplement survivre. Au fil des chapitres, c'est un tableau sociologique convainquant de la France de l'époque qui surgit, le tout mêlé à une fine analyse de la psychologie des différents personnages. Pierre Lemaitre essaie sans cesse d'entretenir une dimension de proximité avec le lecteur. Même dans les passages dramatiques, l'ironie et l'humour sont très présents pour alléger les scènes insoutenables et ne pas laisser le lecteur être débordé par l'émotion. L'histoire en l'occurrence est plus cruelle que l'imagination, Flaubert disait «le vrai n'est pas toujours vraisemblable», ce roman en est une illustration. Le suspense est entier, bien mené et il faut attendre jusqu'aux quinze dernières pages pour découvrir le dénouement de l'histoire. Céline a inventé une manière d'écrire qui manifestement a influencé Pierre Lemaitre : « J'ai appris le maniement de la langue en lisant Céline. » Tout chapitre doit être visuel, l'auteur imagine la scène, le lecteur voit la scène. Le travail consiste à donner au lecteur l'illusion qu'il raconte l'histoire à voix haute. L'imagination de Pierre Lemaire est très filmique et sa traduction écrite donne des images cinématographiques. Pierre Lemaitre a su trouver un souffle romanesque pour nous livrer un superbe livre dont on ne ressort pas indemne. Son écriture et son talent permettent au lecteur de se plonger totalement dans cette période avec de nombreuses images superbement décrites. Il suscite également la réflexion et le besoin de s'interroger sur ce qui se passe encore aujourd'hui non loin de nous. Un très beau prix Goncourt.

    par M. BERTRAND Jean-Daniel Le 07 janvier 2019 à 00:00